BL Metamorphosis, Vol. 1

Par Kaori Tsurutani. Sorti au Japon sous le titre «Metamorphose no Engawa» par Kadokawa Shoten, sérialisation en cours dans le magazine Comic Newtype. Sorti en Amérique du Nord par Seven Seas. Traduit par Jocelyne Allen. Adapté par Ysabet MacFarlane.

Dans les moments difficiles, parfois, vous voulez juste lire quelque chose qui vous fait sourire et une chanson dans votre cœur. Les séries Slice-of-life peuvent être toutes sortes de choses, et cette histoire d'une vieille femme se liant avec un adolescent sur BL manga convient parfaitement. Ichinoi donne des cours de calligraphie à son domicile et est seule maintenant que son mari est décédé. Un jour, le café où elle va fermer ferme donc elle est obligée d'aller plus loin en ville, où elle va dans une librairie pour se rafraîchir. Surpris par la part du magasin consacrée au manga, elle est prise par un livre avec de superbes illustrations. Elle l'achète, surprenant le commis de la librairie, Urara, parce que le livre est BL – quelque chose que Ichinoi ignore jusqu'à ce qu'elle le lise plus tard à la maison. Cela dit, l'histoire d'amour en elle l'intrigue et elle retourne à la librairie pour en savoir plus – suscitant une amitié avec Urara.

L'équilibre entre la nouvelle tranche d'amitié et le manga BL qui relie les deux est parfaitement fait. Ichinoi n'a pas une vie qui manque par tous les moyens, mais elle se sent seule et aime parler des livres avec Urara. Urara est le genre d'adolescente que je qualifierais de «naturellement maussade» et a du mal à se connecter avec des enfants de son âge, qui semblent tous plus unis qu'elle. Discuter des livres qu'Ichinoi achète aide à briser la glace, et Ichinoi est aussi un ami-ami d'origine naturelle, ce que Urara n'est pas du tout. À la fin, ils vont même à un événement de signature d'écrivains, bien que la taille de l'événement se révèle être une surprise. C'est une amitié naissante très naturelle et bien rythmée entre deux femmes avec 50 ans entre elles.

Il y a aussi une discussion sur le manga BL lui-même. Ichinoi a lu pour la dernière fois des mangas dans Aim for the Ace! jours (années 1970), elle n'était donc pas préparée à la relation BL dans le livre qu'elle a acheté, mais elle entre immédiatement dans la série. Nous voyons occasionnellement des pages de la série, montrant un couple pas tout à fait, qui semblent tous deux être mal à communiquer leurs vrais sentiments – un brillant et sortant, un intérieur et de mauvaise humeur. La série ne fait que trois volumes, et elle ne sort que tous les 18 mois, donc pour Ichinoi, il y a un réel souci qu'elle ne vivra pas pour voir la fin. Le manga se rattache à la vie des protagonistes de sorte qu'il semble naturel, et ne submerge pas les trucs quotidiens (comme le béguin d'Urara pour son ami d'enfance, qui ne va nulle part car il sort avec quelqu'un d'autre.

En fin de compte, c'est simplement une histoire formidable, et je veux vraiment voir ces deux passer du temps et parler de manga BL ou de tout ce qu'ils choisissent. J'aimerais aussi voir plus de leurs passés – nous voyons qu'Urara avait un autre ami d'enfance qui n'est plus sur son orbite, et le dernier chapitre montre Ichinoi s'approchant d'un bâtiment (pour la signature de l'auteur), son mari voulait l'emmener au sommet mais ils ne l'ont jamais fait. Absolument recommandé, que vous aimiez BL ou non.

  • BL Metamorphosis 1
  • Bl Metamorphosis 2