Konosuba: la bénédiction de Dieu sur ce monde merveilleux!: La proposition de la liche

Par Natsume Akatsuki et Kurone Mishima. Sorti au Japon sous le nom de «Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku o!» par Kadokawa Sneaker Bunko. Publié en Amérique du Nord par Yen On. Traduit par Kevin Steinbach.

C'est la nature d'une série de longue date qu'elle a tendance à accumuler des membres de la distribution de soutien. Plus la série est longue, plus elle doit supporter de membres de la distribution. Maintenant, KonoSuba n'a jamais caché qu'il s'agit, au fond, d'une histoire de quatre personnes: Kazuma, Aqua, Megumin et Darkness. Maintenant, cette série a un petit avantage sur beaucoup d'autres en ce sens qu'elle est suffisamment populaire pour avoir marqué une multitude de livres dérivés. Nous en avons vu un, qui se concentre sur Megumin et Yunyun avant et pendant les événements de la série. Il y a une autre série sans licence (par un auteur différent) qui suit KonoSuba à travers les yeux de Dust et de son parti (qui a également une grande part de Yunyun, qui est assez pathétique pour se mêler à la vie de Dust). Mais vraiment, bien que nous ayons appris un peu plus sur son passé, on ne s'est pas vraiment concentré sur le propriétaire de magasin adorablement pathétique Wiz. Cela change maintenant!… Bien que cela ne signifie pas vraiment que Wiz aura une belle apparence.

Comme pour un grand nombre de livres KonoSuba, l'intrigue principale réelle ne démarre pas vraiment avant la moitié du livre. Il y a aussi un faux complot – Yunyun doit passer le test pour devenir le prochain chef du Crimson Magic Clan et veut l'aide de Kazuma. Megumin refuse de laisser cela se produire, bien sûr, et aide à la place Yunyun elle-même – avec des résultats hors écran, mais des résultats que vous pouvez probablement deviner. Il y a une chasse au trésor pour nettoyer les bijoux incrustés de la carapace d'une tortue, et Darkness tente une fois de plus de séduire Kazuma, qui indique clairement qu'il n'est prêt à le faire que s'il est forcé, afin qu'il puisse la blâmer. (Ils sont tous les deux pris, bien sûr.) Cela dit, l'intrigue principale est la raison pour laquelle les gens sont là – un mystérieux harceleur … euh, un inconnu arrive et propose apparemment le mariage à Wiz! Ou du moins c'est ce que croient Kazuma et Wiz elle-même. Seul Vanir connaît la vérité, m et il la trouve absolument hilarante.

Comme vous pouvez le comprendre, les fans de Kazuma étant un salaud complet seront bien servis ici par son comportement ici, bien qu'il s'agisse encore une fois de la version légèrement moins effroyable que nous avons vue du Vol. 9 et plus tard. J'ai été très amusé lorsque Megumin propose de se faufiler dans sa chambre et lui, qui vient de se faire baiser par des prostituées succube, indique qu'il n'est pas d'humeur – la blague étant que Megumin ignorait que les hommes ne pouvaient JAMAIS être d'humeur. L'intrigue principale elle-même est amusante, mais si vous n'êtes pas fan de la série qui donne un coup de pied à Yunyun quand elle est à terre, vous ne l'apprécierez peut-être pas autant, car Wiz est absolument un airhead ici, entrant complètement dans l'idée que quelqu'un a proposé de elle et agissant comme une jeune fille amoureuse. Vanir se moque d'elle, probablement parce que tous ses sentiments d'amour le rendent grincheux. Cela dit, spoilers, mais Wiz ne se marie pas. Désolé de gâcher cela pour vous lecteurs pleins d'espoir.

En parlant de Yunyun, le cliffhanger implique qu'elle ramènera enfin le casting principal à son procès de chef, qui en est à sa troisième (et vraisemblablement dernière) tentative. Nous avons quatre autres livres pour aller après celui-ci, vous pouvez donc voir la série commencer à parsemer ses I et croiser ses T. Ce n’est pas vraiment aussi profond ou réconfortant que certains volumes précédents, mais c’est beaucoup de plaisir.