Envahisseurs du Rokujouma!?, Vol. 32

Par Takehaya et Poco. Sorti au Japon sous le nom de "Rokujouma no Shinryakusha !?" par HJ Bunko. Publié en Amérique du Nord numériquement par J-Novel Club. Traduit par Warnis.

Cela fait un moment que nous ne nous sommes pas enregistrés avec notre famille Rokujouma, et c'est un soulagement de voir que tout le monde est à peu près pareil. C’est en fait assez impressionnant que cette série qui aurait dû se terminer avec Vol. 29 prend un tour de victoire relaxant et prépare également une toute nouvelle intrigue qui nécessitera de nombreux livres pour être résolue en même temps. Cela ne semble pas vraiment dissonant – ce qui est résolu, c'est Koutarou et les autres filles, et bien qu'il soit encore trop "adolescent" pour dire Je t'aime à voix haute ou quoi que ce soit, ce n'est qu'une question de temps. Cela lui est signalé par MacKenzie, après que Koutarou s'inquiète pour Yurika au-delà de l'appel du devoir – il ne peut pas simplement choisir une fille à ce stade. En effet, l’auteur est d’accord, c’est pourquoi nous avons des histoires parallèles qui imaginent la vie s’il ne tombait amoureux que d’une seule fille. Mais c’est la prochaine fois: ce volume est de retour dans le présent, et montre que les séquelles de la guerre arrivent encore sur Terre… littéralement.

Il y a ici trois fils principaux de l'intrigue, tous liés les uns aux autres. Tout d’abord, il est à nouveau temps pour le festival sportif, ce qui est très important pour les acteurs principaux car c’est la première fois qu’ils se lient vraiment en tant que groupe dans les volumes à un chiffre. Malheureusement, les rêves de remporter le grand prix devront peut-être être suspendus. Le vaisseau spatial qui a explosé à la fin du dernier volume a été délibérément explosé – maintenant sa technologie extraterrestre est dispersée dans tout le Japon et est reprise par des entreprises sans scrupules pour examen. Pire encore, ils ont kidnappé un scientifique américain et retiennent sa famille en otage afin de le forcer à travailler sur la technologie extraterrestre. Maintenant, nos héros doivent sauver le scientifique, sa femme et sa fille, et récupérer ou détruire la technologie, tout en essayant de ne pas avoir d'ennuis à l'école. Oh, et Yurika travaille à nouveau pour les méchants, même si cette fois c'est vraiment un accident.

Il faut le dire, il y a beaucoup de sève ici, et si vous n'aimez pas cela, vous voudrez peut-être arrêter de lire. Cela dit, c'est le 34e livre de la série (en comptant les deux volumes de 0,5), et je soupçonne que les nouveaux lecteurs ne seront pas près de cela. Les vieux lecteurs trouveront de quoi sourire – chaque fille a la chance d'être gentille avec l'homme qu'elle aime, à l'exception de la petite sœur de MacKenzie, qui essaie toujours de comprendre que le frère qu'elle idolâtre est un playboy. Cela devient en fait une arme vers la fin du livre, dans le cadre du plan. Le plan lui-même fait que la seconde moitié du livre ressemble à un film de braquage, car nous voyons tout se rassembler, tout le monde peut montrer ses pouvoirs cool, et seules quelques filles ont des crises émotionnelles. (Yurika est une évidence, mais Shizuka commence vraiment à s'inquiéter du fait que tout le monde la considère comme «le grand gars».)

En résumé, c'est exactement ce que les fans de Rokujouma veulent dans un livre. La prochaine fois, nous recevrons un autre livre de trois nouvelles / univers alternatif, avec Clan remportant le "Et si Koutarou ne choisissait que moi?" tirages au sort. Alors attendez-vous à des querelles à profusion.