Banni du parti des héros, j'ai décidé de vivre une vie tranquille à la campagne, Vol. 1

Par Zappon et Yasumo. Sorti au Japon sous le nom de «Shin no Nakama ja Nai à Yuusha no Party wo Oidasaretanode, Henkyou de Slow Life Surukoto ni Shimashita» par Kadokawa Sneaker Bunko. Publié en Amérique du Nord par Yen On. Traduit par Dale DeLucia.

Je n'aurais probablement pas dû lire ceci seulement quelques semaines après Roll Over and Die, car la première pensée qui m'est venue à l'esprit est que lorsque la femme quitte la fête, elle est étiquetée, vendue en esclavage et laissée pour morte, mais quand c'est le mec, il vient de déménager à la campagne, ouvre un magasin et obtient une petite amie presque instantanément. Cela dit, le tout "vous êtes une honte pour la fête, allez-y!" L'intrigue est apparemment aussi une grande chose dans les webnoms japonais maintenant, même si jusqu'à présent c'était moins "la fête" et plus "qu'un connard dans la fête". Dans tous les cas, notre héros qui démarre son apothicaire et se connecte avec son ancien allié n'est qu'une partie de l'histoire ici, car nous revenons également à la fête en action, avons quelques aperçus de la vie en tant que héros, et peut-être la plupart surtout, parlez sans cesse des systèmes magiques en place dans ce monde.

Ce n'est pas un «monde du jeu» en soi, mais l'intrigue s'articule autour d'un élément de jeu commun: Gideon, le type banni, est né au niveau 30 et est la définition même du «gars fort qui rejoint votre groupe tôt dans le jeu pour vous aider à monter de niveau ». Malheureusement, lorsque le groupe devient suffisamment fort, ce type de personnage part généralement, et Gideon ne le fait pas – surtout parce que le héros est sa petite sœur. Alors, quand l'un des membres de la fête avec une haine pour Gideon et un béguin pour le héros lui dit qu'il est maintenant inutile, Gideon l'accepte tranquillement, quitte la fête, change son nom en Red, déménage dans une ville endormie et ouvre un apothicaire. . Heureusement, il est aidé par Rit, un aventurier et une princesse dont le groupe du héros a sauvé le royaume plus tôt. Rit a eu un béguin pas si secret pour Red depuis ce temps et s'invite essentiellement dans sa boutique, sa maison et sa chambre. Ensemble, les deux se rapprochent et ont une belle vie tranquille. Mais qu'en est-il du héros?

Je vais commencer par les négatifs: Red / Gideon n’est pas le héros le plus magnétique. Il correspond un peu trop bien au "gars aventurier ennuyeux", et c'est ridicule qu'il écoute tranquillement et quitte la fête sans, vous savez, en parler à quiconque dans la fête. Il y a aussi une foule d’explications sur les «bénédictions», qui sont essentiellement les pouvoirs que les gens ont, ainsi que les points faibles qui les accompagnent. (Gideon, par exemple, ne peut pas dépasser le niveau 30 avec lequel il est né.) C'est intéressant en ce qui concerne l'histoire en cours, mais a aussi tendance à aller un peu trop. Du côté positif, Rit est vraiment sympathique. Nous recevons un grand nombre de flashbacks la montrant comme un tsundere géant envers Gideon et tout le monde, mais maintenant qu'elle a grandi et a accepté ses sentiments, elle est assez amusante et joyeuse, et leur romance est très douce. Le plus important, cependant, ce sont les dernières pages. Nous avons très peu appris sur la petite sœur héros tout au long du livre, sauf qu'elle avait quelque chose d'un complexe de frère et était relativement sans émotion. Vers la fin, nous voyons que l'absence d'émotion est le résultat des nombreuses, nombreuses bénédictions qu'elle a et que cela n'a pas été bon pour sa santé mentale. J'espère vraiment la revoir plus tard.

Dans l'ensemble, cela fait du bon travail en essayant d'équilibrer la «vie lente» pour laquelle son public l'a probablement acheté avec le développement d'une intrigue et du futur personnage. J'espère cependant que Red est devenu un peu moins le héros du roman léger dans les prochains livres. Mais je lirai plus.